Bien Choisir sa mutuelle animaux

Qu’est-ce qu’une mutuelle animaux ? 

De nos jours, nos animaux de compagnie ont gagné une place et considération importantes dans les familles. La présence de ces petits êtres qui accompagnent souvent notre quotidien requiert qu’on sache en prendre soin. Ceci implique un certain budget afin de les nourrir et de les protéger. À cet effet, il existe en cas de problème de santé de vos animaux, des structures pouvant vous accompagner. Il s’agit entre autres de la mutuelle pour animaux. Qu’est-ce qu’une mutuelle pour animaux et que faut-il savoir la concernant ? Nous vous en parlons dans cet article. 

Définition 

En se faisant propriétaire d’un animal, on se rend inévitablement responsable aux yeux de la loi de tous les préjudices qu’il peut causer ou subir. Heureusement, à l’instar des êtres humains, les animaux de compagnie peuvent eux aussi bénéficier d’une mutuelle ou assurance contre certains risques. La mutuelle pour animaux offre à votre animal de compagnie d’être soigné et pris en charge dans les meilleures conditions. En effet, en cas de maladie ou d’accident, vous pouvez être remboursé en partie ou même en totalité des frais de vétérinaire. Certaines clauses vous garantissent parfois une prise en charge des médicaments et vaccins.  

Intérêts et inconvénients d’une mutuelle pour animaux 

La souscription à une mutuelle pour animaux vous offre de véritablement revoir à la baisse les frais dépensés dans le traitement de vos animaux de compagnie. La cotisation est souvent très abordable et donc accessible à toute catégorie de budget. Ainsi, le choix de la mutuelle se fait en fonction du montant que le propriétaire de l’animal est prêt à débourser tous les mois en cas de problème de santé de son protégé, mais également de l’animal dont il est question et de ses différents besoins spécifiques. Les frais de cotisations mentionnés couvrent de nombreux aspects de la prise en charge de l’animal. Il s’agit entre autres des soins courants, des visites chez le vétérinaire, des soins de prévention, des analyses, des frais de confort pour certains cas, des frais d’assistance, voire les frais d’enterrement en cas de décès de l’animal. Précisons que tous ces avantages sont obtenus moyennant parfois juste quelques faibles cotisations mensuelles. Au-delà de tous ces avantages déjà mentionnés, on peut en rajouter quelques-uns qui témoignent davantage des bénéfices d’une souscription à une mutuelle : 

  • Les propriétaires d’animaux se sentent désormais plus libres et en mesure d’emmener leurs petits compagnons voir le vétérinaire même lorsqu’il s’agit de problèmes mineurs 
  • L’animal de compagnie est pris en charge toute la durée de sa vie 
  • Le propriétaire peut choisir librement le vétérinaire qu’il souhaite afin de traiter son animal. Ce faisant, il peut se diriger vers un professionnel qu’il connaît et avec qui l’animal se sent à l’aise 
  • La différence significative entre les cotisations mensuelles et les paiements en cas de non souscription à une mutuelle. À titre d’exemple, une fracture d’une patte de votre animal peut requérir jusqu’à 1500 euros de dépenses alors qu’une mutuelle vous accorde un amortissement allant de 50 à 100% en moyenne. 

Il existe cependant certaines limitations relatives à la souscription dans une mutuelle pour animaux. Ces limitations sont généralement en rapport avec l’état de santé constaté avant le contrat, la race de l’animal ou encore son âge. En effet, les mutuelles ne prennent pas en charge des animaux déjà malades afin d’avoir à éviter de payer pour des pathologies déjà présentes avant le contrat. Aussi, l’animal à assurer doit-il être âgé d’au moins plus de 3 mois et de tout au plus 8 ans. Ce maximum peut aller à 10 ans pour certaines mutuelles mais les garanties sont diminuées compte tenu de l’âge avancé de l’animal. En ce qui concerne la race, certaines d’entre elles peuvent faire face à des exclusions. C’est l’exemple du bouledogue français souvent atteint par des maladies cardio-vasculaires. Les clauses avec la mutuelle peuvent exclure tout soin lié à cette maladie en particulier ou nécessiter des cotisations plus importantes. Les maladies héréditaires font également partie de ces exclusions. 

Les types de mutuelle animaux et les critères pour y adhérer 

On distingue 3 principales catégories de mutuelle animaux. Ces catégories de mutuelles sont classées suivant le type de l’animal domestique. Ainsi, nous avons les mutuelles pour les chiens, les mutuelles pour les chats et les mutuelles pour les nouveaux animaux de compagnie (NAC). Pour les mutuelles chiens, les assurances le prennent en charge de ses 3 mois à ses 10 ans avec des clauses se modifiant suivant l’âge. Pour adhérer à une mutuelle chien, votre compagnon doit être préalablement en bonne santé et vous devez pouvoir prouver que vous en êtes le propriétaire légal. En ce qui concerne la mutuelle chat, les conditions pour y souscrire sont pratiquement les mêmes que celle pour les chiens. On peut préciser ici que votre chat doit aussi être muni de sa puce électronique et non sujet à des pathologies congénitales. Quant à la dernière catégorie comprenant les animaux tels que rongeurs ou les oiseaux, ils sont généralement assurés sans aucun problème. 

Comment ça marche ? 

La souscription à une mutuelle et le processus pour en bénéficier sont loin d’être complexes. Pour commencer, il vous faut effectuer le choix de la structure à laquelle adhérer. Pour cela n’hésitez pas à faire recours à des comparateurs d’assurances animaux ou à vous baser sur les plus fréquentes recommandations si vous le préférez. Une fois votre mutuelle choisie et l’adhésion faite, vous pouvez emmener votre animal de compagnie chez le vétérinaire dès que le besoin se fait ressentir. Vous serez appelés à remplir la fiche de soins dans l’office de votre vétérinaire. Effectuez le paiement demandé pour les soins apportés à votre compagnon. Vous pourrez envoyer à votre mutuelle la fiche de soins ainsi que le montant payé. Le remboursement de vos frais se fera sous peu ! 

Combien faudra-t-il prévoir pour assurer ses animaux ?  

Le montant à dépenser pour une souscription à une assurance santé pour les animaux n’est généralement pas très élevé. Vous avez souvent le choix entre 3 solutions aux prix et garanties variés. On distingue : les formules économiques, les formules intermédiaires et celles plus complètes. La première gamme est idéale pour les petits budgets et ne couvrent généralement que certains incidents. Vous y êtes souvent remboursés à hauteur de 50%. L’adhésion à une telle formule varie de 9 à 12 euros. Pour la seconde catégorie, en plus d’offrir les avantages de la première formule, elle assure votre compagnon pour les maladies non graves. Le remboursement des différentes dépenses peut aller à un pourcentage moyen de 80%. Cette formule est accessible à partir d’une vingtaine d’euros. Enfin, la formule complète vous garantit une plus grande sécurité. Vous n’avez souvent aucun montant à payer pour les différents soins car la prise en charge est généralement intégrale. Naturellement, une telle solution revient plus chère que les autres. Ainsi, il faudra compter sur une trentaine voire une cinquantaine d’euros de cotisations mensuelles. 

Les mutuelles pour animaux constituent une bonne garantie afin de prendre en charge vos animaux de compagnie en cas d’incident. Elles offrent aux adhérents plusieurs formules qui leur permettent selon leur budget de s’alléger la tâche dans les différentes dépenses à effectuer en cas d’accident ou de maladie de leur compagnon domestique. 

Plan du site